Je crée un partenariat de choc avec mon HPI hypersensible !


Préambule : Peut-être ne savez-vous pas que vous avez un HPI hypersensible parmi vos collaborateurs… eux-mêmes parfois ne le savent pas non plus ! Rien de plus simple pour les détecter : si vous avez des pensées du type « il sait tout faire", "lui il est pas comme tout le monde », « cette personne est spéciale «, voire « c'est un extra-terrestre ! », vous êtes sur la bonne piste. Personnellement, j'en ai souvent rencontré dans les milieux créatifs, artistiques, de l'ingénierie et de la musique... et pour ceux qui sont familiers à la process com, parmi les personnalités types "rêveur".


👀 Le HPI hypersensible est un vrai cadeau pour une entreprise, à condition de bien comprendre comment il fonctionne : très impliqué, des milliers d'idées à la minute, une grande capacité de travail, il adore le partage et la transmission, il va vous étonner dans son excellence, dans sa capacité et son appétence à apprendre et performer vite et bien. Mais comme tous, il a une faille : c'est une fleur qui se fâne vite, si le terreau dans lequel il évolue ne respecte pas son écologie d'hypersensible et sa potentialité d'HPI. En bref, il est capable du meilleur, comme du pire.

📣 Vous êtes manager d'HPI hypersensible ? VOICI COMMENT ACTIVER SON MEILLEUR :

👉 Laissez-lui une entière AUTONOMIE dans sa méthode de travail : en plus d'avoir besoin de nourrir sa valeur de "liberté", il a un mode de pensée intuitif, en réseau, c'est à dire qu'il voit le "puzzle" avant de calculer les légos, là où l'analytique va calculer les légos pour construire le puzzle... "Il sait" naturellement ce qu'il faut faire pour atteindre un objectif et parfois c'est compliqué pour lui de vous l'expliquer, car ça l'oblige à passer par un mode de pensée analytique, qui lui est contre-nature et coûteux. La plupart savent le faire car il ont été formaté par l'éducation, les études, la société plus 'analytique' qu' 'intuitive' mais cela reste pour lui contre-nature, donc coûteux en énergie. En bref, c'est un cerveau droit, plus qu'un cerveau gauche et lui-même l'ignore parfois, ayant été souvent dénaturé par son formatage.


👉 Prenez le temps de l’ÉCOUTER et dans la SINCÉRITÉ ! l’hypersensible a des capteurs sensoriels démultipliés qui lui permettent de flairer le » faux ». Il déteste l'hypocrisie, les faux-semblants, les "attitudes". Soyez sincère, authentique, vrai, surtout quand vous avez des choses à dire inconfortables : il appréciera votre honnêteté.


👉 Soignez votre parler : assertivité, COMMUNICATION NON VIOLENTE. L'hypersensible est capable de percevoir vos intentions et ressentir vos émotions à travers les mots et la façon dont vous parlez. Son côté HPI, très imaginatif, est également sujet aux interprétations et "lectures de pensée"... souvent erronées. Si vous ne voulez pas le braquer et risquer de fermer la discussion avant de l'avoir ouverte, il est indispensable de bien choisir ses mots, d'utiliser un vocabulaire adéquat et pertinent et donc d'être au clair, en amont, avec vous-même, sur le véritable message que vous voulez lui faire passer. Dans tous les cas évitez les mots et structures de phrase directs et agressifs, un véritable pouvoir destructeur chez l'hypersensible. Aussi, cette gymnastique verbale sera, pour son côté HPI, une preuve de maturité et d’intelligence de votre part, qui vous vaudra de gagner encore plus en estime à ses yeux.


👉 Son RAPPORT AU TEMPS est très particulier : il va passer beaucoup de temps à mâturer des concepts dans sa tête, réfléchir, penser, méditer… sans forcément être dans l’action. Ne le jugez surtout pas, au risque de le 'perdre' définitivement; car il n’est pas en train de fainéantiser, bien au contraire, il est en pleine élaboration du projet que vous lui avez confié, en construction de la partie invisible de l'iceberg. Comme le sportif de haut niveau, il a besoin de "simuler" l'action dans sa tête avant de la concrétiser. De votre côté, la seule action à faire : lui faire confiance, en le laissant tranquille ! Une fois le projet « virtuellement » ficelé dans sa tête, soyez rassuré qu'il ne lui faudra que très peu de temps pour la mise en œuvre et que le résultat sera nickel.


👉 DONNER DU SENS à tout ce que vous lui demandez. Le HPI est capable du pire comme du meilleur selon si il a compris le sens de ce qu’on lui demande. Surtout pour appliquer des process et des procédures, dont vous-même, vous n’êtes pas convaincu… trouvez un sens à son application, soyez imaginatif !


👉 Last but not the least : son côté hypersensible fait que l’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL influence directement et fortement ses ressentis, son état d'être, son état d'esprit, impactant sa santé et sa capacité à performer. Le bruit, la promiscuité, les lumières artificielles le pénalisent au plus haut point. L’open space au quotidien est un calvaire pour lui. Soyez à l’écoute de ses requêtes d'aménagement individualisé (télétravail, bureau isolé...), elles sont loin d’être un caprice, elles sont vitales pour sa santé mentale et physique et pour garantir sa performance.


🎁 Quand ses conditions de performance sont réunies, un HPI hypersensible est un VÉRITABLE CADEAU pour un manager et pour une équipe :

👉 Son côté entier fait que vous pourrez compter sur sa LOYAUTÉ et sa FIABILITÉ à toute épreuve.

👉 Son EXCELLENCE dans le travail - quand il a compris le sens des demandes !

👉 Son IMPLICATION démesurée : bourreau de travail, passionné et plein d’idées

👉 Son appétence au PARTAGE : force de propositions, il sera très utile et pertinent dans ses suggestions d’amélioration : c’est le moment de vraiment l’écouter !

👉 C’est un LEADER dans les idées et la mise en œuvre : ne le freinez surtout pas ! clarifiez bien votre partenariat avec lui et il sera une épaule remarquable pour vos projets et vos objectifs. Et soyez rassuré, son côté hypersensible et loyal fait qu’il ne vous fera jamais de « crasse ».

👉 C’est un TGV, un moteur de Ferrari qui est capable de tirer le train à lui tout seul : aidez-le à impliquer l’équipe dans son travail, et à se ménager : il est une proie toute désignée pour le burn-out, car il a du mal à « s’arrêter » et sa sur-implication naturelle peut vite nuire à son écologie.


🙏 Pour finir, l'HPI hypersensible a fortement besoin de COHÉRENCE. Il sera donc très facile de travailler avec lui, à partir du moment où vous comprenez et respectez son "mode d'emploi" spécifique. Vous pourrez alors construire un véritable partenariat et très vite, vous ne pourrez plus vous passer de lui !

Agnès Burgan

Coach professionnelle : Prise de poste, posture managériale & rebond professionnel pour ingénieurs, managers et HPI hypersensibles

#VersUnManagementPlusEnConscience #ingénieurs #hpi #hypersensible #managers #epanouissementprofessionnel #burnout #GestionEmotionnelle



3 vues0 commentaire